Fibrome utérin

Tumeur bénigne la plus fréquente chez la femme, le fibrome utérin peut entraîner une augmentation de volume et/ou une déformation de l’utérus associée à des douleurs, des saignements abondants ainsi qu’à des risques de stérilité et de fausse couche. Avec Ipsen, apprenez-en plus sur cette pathologie, son diagnostic et ses différents traitements.

Le diagnostic de la présence de fibromes utérins est généralement posé :

  • lors d’un examen gynécologique de routine, pendant lequel le gynécologue peut constater que le volume, la forme ou la consistance de l’utérus sont anormales ;
  • grâce à une échographie couplée avec doppler, qui permet, grâce à une sonde passée au bas du ventre ou à travers le vagin, de déterminer le nombre, la taille et la localisation des fibromes ;
  • suite à une hystéroscopie (examen de la paroi de l’utérus à l’aide d’une mini caméra) ou à une IRM (Imagerie à Résonnance Magnétique).

Tumeur

bénigne la plus fréquente chez la femme.

De 20% à 50%

des femmes touchées après l’âge de 30 ans.

1ère

cause d’ablation de l’utérus en France.

Mise à jour le : 18/10/2017